Des paysans attachés à la terre ? - Familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon (1750-1830) eBook

Galabria.be Des paysans attachés à la terre ? - Familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon (1750-1830) Image
Quels liens de petits paysans propriétaires entretenaient-ils avec le marché ? A travers cette interrogation sur les structures de l'échange dans une société rurale de type préindustriel - la région de Vernon à mi-chemin entre Rouen et Paris -, cet ouvrage propose une analyse globale de la relation des individus à la propriété. La relative vitalité du marché dès les années 1760-1770, c'est-à-dire antérieurement à la Révolution et à la mise en place du Code civil, conduit l'auteur à remettre en cause ou au moins à relativiser quelques présumées évidences de l'histoire rurale et de l'histoire de la famille : à commencer par la place écrasante qu'occuperait l'héritage foncier dans la circulation des richesses et la reproduction sociale. L'ouvrage interroge également le rôle des réseaux de parenté, le poids de la famille et celui du lignage sur le marché foncier et démontre finalement la faiblesse des " stratégies familiales " dessinant ainsi le portrait - à rebours de bien des idées reçues - de petits paysans propriétaires déjà individualistes dans la gestion de leur patrimoine, pour qui la notion d'attachement à la terre n'a en fait que peu de sens.
INFORMATION
DATE DE PUBLICATION 2008-Jun-01
ISBN 9782840505983
AUTEUR Fabrice Boudjaaba
TAILLE DU FICHIER 10,21 MB

Téléchargez la version électronique de Des paysans attachés à la terre ? - Familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon (1750-1830) sur galabria.be. Formats disponibles : Des paysans attachés à la terre ? - Familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon (1750-1830) PDF, Des paysans attachés à la terre ? - Familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon (1750-1830) ePUB, Des paysans attachés à la terre ? - Familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon (1750-1830) MOBI

la relative vitalité du marché dès les années 1760-1770, c'est-à-dire antérieurement à la révolution et à la mise en place du code civil, conduit l'auteur à remettre en cause ou au moins à relativiser quelques présumées évidences de l'histoire rurale et de l'histoire de la famille : à commencer par la place écrasante qu'occuperait l'héritage foncier dans la circulation des ...

LIVRES CONNEXES