GUERRES CIVILES. Economies de la violence, dimensions de la civilité eBook

Galabria.be GUERRES CIVILES. Economies de la violence, dimensions de la civilité Image
Du Liban à la Bosnie, de l'Irlande à l'Afrique du Sud, du Tadjikistan à l'Algérie, les études présentées dans cet ouvrage ont en commun l'actualité d'une crise violente dont l'issue bien souvent est encore en question comme le sont les moyens dont nous disposons pour parler de la violence.Trois questions étaient adressées aux auteurs du présent ouvrage au moment de solliciter leurs contributions. La première interroge le degré d'intériorité de la violence dont les civils sont acteurs et victimes à la fois. La guerre se nourrit de ses dimensions domestiques et de ses ressorts intimes dès l'univers familial où c'est la nature du lien social qui est en cause et les formes et représentations qu'il donne de l'altérité et de l'identité. La seconde question concerne le jeu des appartenances. Elle touche en particulier les Etats marqués par de fortes diversités et disparités communautaires. Les avatars de la communauté politique y dépendent des lieux et pratiques de médiation où se jouent les formes de la coexistence. La troisième question a trait aux processus de réconciliation dans les sociétés déchirées par la violence intérieure : quelle part d'oubli est nécessaire pour sortir de la guerre, comment s'en construit la mémoire ? Comment se reconstruit une vie commune émancipée des logiques de violence ou de l'esprit de revanche et par quels arbitrages ?Une même ambiguïté traverse les analyses rassemblées ici. Elle concerne notre représentation de l'ordre. Sa dimension sécuritaire le dispute à sa qualité politique pour la raison que cette dernière s'est elle-même disqualifiée. Les contributions de cet ouvrage soulignent ainsi comment le sens du politique peut être travesti par les économies de la violence et les rapports de force, aux dépens des pratiques de civilité qui fondent la vie commune. Au fond, pour condition de la paix civile, cet ouvrage en appelle à une réhabilitation du politique, contre la domination de représentations fautives de la violence et de l'ordre qu'elle subvertit et contre la domination tout court, en poursuivant la critique d'une modernité largement coupable des violences qu'elle dénonce.
INFORMATION
DATE DE PUBLICATION 1999-May-20
ISBN 9782865379026
AUTEUR Jean Hannoyer
TAILLE DU FICHIER 6,33 MB

Téléchargez la version électronique de GUERRES CIVILES. Economies de la violence, dimensions de la civilité sur galabria.be. Formats disponibles : GUERRES CIVILES. Economies de la violence, dimensions de la civilité PDF, GUERRES CIVILES. Economies de la violence, dimensions de la civilité ePUB, GUERRES CIVILES. Economies de la violence, dimensions de la civilité MOBI

Dans la majeure partie des cas, la violence physique est sanctionnée par le droit pénal. Notion de violence physique. En droit pénal, le terme « violences » désigne l'ensemble des infractions constituant une atteinte à Le Code civil interdit également la violence des parents sur leurs enfants.

LIVRES CONNEXES