L'abolition de l'esclavage à la Guadeloupe eBook

Galabria.be L'abolition de l'esclavage à la Guadeloupe Image
Né à Paris le 30 mars 1805, Adolphe Gatine était "avocat auxconseils". Sous la Monarchie de Juillet, il se consacra à ladéfense des hommes de couleur libres. Il défend ainsi en 1834les libres condamnés à la suite de l'affaire de la Grande Anse(Martinique) et s'engage pour la cause des esclaves quirevendiquent leur liberté par des moyens de droit. En raison decette activité anti-esclavagiste, Gatine va faire partie de laCommission chargée, sous la présidence de Victor Schoelcher,de préparer l'abolition de 1848. Au sein de cette Commission,il est l'initiateur de la création des Jurys cantonaux. En mars1848, le Gouvernement provisoire l'envoie en mission enGuadeloupe pour y appliquer les décrets du 27 avril. Animéd'une grande foi en sa mission, ce juriste compétent va serévéler, de juin à octobre, un véritable administrateur, visitantles communes et les plantations pour consolider les acquis del'abolition et organiser les nouvelles modalités du travail. Deces "quatre mois de gouvernement", Adolphe Gatine a laisséun récit-plaidoyer qui paraîtra à Paris dès 1849 sous le titre"L'abolition de l'esclavage à la Guadeloupe (1848)". Introduitdans cette nouvelle édition par l'historien Jacques Adélaïde-Merlande, ce récit nous révèle l'ampleur de l'événement qu'aconstitué l'abolition de l'esclavage et fait apparaître lesnombreux défis (statuts des travailleurs, salaires et droits, viecitoyenne...) de la nouvelle société guadeloupéenne.
INFORMATION
DATE DE PUBLICATION 2012-May-01
ISBN 9782811106409
AUTEUR Adolphe Gatine
TAILLE DU FICHIER 10,69 MB

L'abolition de l'esclavage à la Guadeloupe PDF. Découvrez de nouveaux livres avec galabria.be. Télécharger un livre L'abolition de l'esclavage à la Guadeloupe en format PDF est plus facile que jamais.

RACISME - A l'occasion du 10 mai, Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, l'historien Pascal Blanchard Jour également de l'anniversaire de la loi Taubira, qui en 2001 a reconnu la traite négrière transatlantique et l'esclavage comme crimes contre l'humanité.

LIVRES CONNEXES