Drainage et physiologie lymphatiques - Technique complète et mode d'action de la main eBook

Galabria.be Drainage et physiologie lymphatiques - Technique complète et mode d'action de la main Image
Les techniques du drainage lymphatique manuel visent à rétablir le flux lymphatique par activation de la circulation de l'eau organique. L'accélération du débit lymphatique du sujet (le receveur) est proportionnelle à la force produite par le mouvement du masseur (le donneur). Mettant à profit trente années de pratique, de recherches et d'enseignement (dix mille patients traités et un millier d'élèves), Gérard Monsterleet a modifié les techniques du drainage lymphatique classique. S'appuyant sur des conceptions développées en art martial asiatique, les techniques rassemblent et canalisent dans les mains les forces produites et cumulées par l'ensemble des propres mouvements du corps du masseur. L'impact sur le système lymphatique du sujet traité se trouve considérablement augmenté. La technique complète est ici entièrement décrite sous forme d'un guide pratique. Un descriptif complet de l'anatomie lymphatique superficielle selon Sappey et Testut éclaire le pourquoi des manœuvres. La physiologie de la lymphe y est décrite, classiquement certes, mais aussi depuis le mode d'action de la main et à l'aune des travaux d'August Krogh, de James L. Gamble et d'Alexandre Salmanoff notamment.
INFORMATION
DATE DE PUBLICATION 2004-Sep-01
ISBN 9782907653879
AUTEUR Gérard Monsterleet
TAILLE DU FICHIER 4,85 MB

Téléchargez la version électronique de Drainage et physiologie lymphatiques - Technique complète et mode d'action de la main sur galabria.be. Formats disponibles : Drainage et physiologie lymphatiques - Technique complète et mode d'action de la main PDF, Drainage et physiologie lymphatiques - Technique complète et mode d'action de la main ePUB, Drainage et physiologie lymphatiques - Technique complète et mode d'action de la main MOBI

Les techniques du drainage lymphatique manuel visent à rétablir le flux lymphatique par activation de la circulation de l'eau organique. L'accélération du débit lymphatique du sujet (le receveur) est proportionnelle à la force produite par le mouvement du

LIVRES CONNEXES