Pour ceux qui n'aiment pas l'Allemagne eBook

Galabria.be Pour ceux qui n'aiment pas l'Allemagne Image
Cinquante ans après la signature du Traité de l'Elysée qui a scellé la réconciliation franco-allemande, la République fédérale d'Allemagne fait figure d'oasis de stabilité dans une Union européenne en crise. Face à elle, notre pays paraît confronté à des difficultés toujours croissantes, comme à un trouble d'identité. Pourtant, il serait naïf de s'imaginer que, chez notre puissant voisin d'outre Rhin, l'herbe est plus verte qu'ici. L'Allemagne ne se limite pas à l'opulence de Munich, aux banques de Francfort ou aux charmes postmodernes de Berlin. Elle connaît ses propres tensions, suscitées notamment par des groupuscules néonazis, par l'émergence des Pirates ou par la présence d'une immigration éprouvant de fortes difficultés à trouver ses marques. Fruit d'une longue fréquentation du pays d'Angela Merkel et de Wim Wenders, ce livre pose, toujours avec franchise et parfois avec rudesse, toutes les questions, parfois dérangeantes, qui permettent de mieux comprendre la culture allemande contemporaine. Divers thèmes actuels, connus des Français comme des Allemands y sont abordés sous un angle comparatif : la culture, la jeunesse, l'homosexualité, l'islam er le judaïsme. L'auteur aborde également la réunification allemande en procédant deux décennies après celle-ci à un état des lieux critique. L'ouvrage favorise une meilleure compréhension culturelle et politique de ce voisin, étranger et familier, avec lequel la France constitue le socle de la construction européenne.
INFORMATION
DATE DE PUBLICATION 2013-Mar-14
ISBN 9782705683658
AUTEUR Philippe Olivier
TAILLE DU FICHIER 5,33 MB

Où puis-je lire gratuitement le livre de Pour ceux qui n'aiment pas l'Allemagne en ligne ? Recherchez un livre Pour ceux qui n'aiment pas l'Allemagne en format PDF sur galabria.be. Il existe également d'autres livres de Philippe Olivier.

Ce n'est pas le cas jusqu'à présent. Mais les critiques pleuvent. Parmi les foyers de contamination signalés, un abattoir dans l'ouest du pays. Prudente, la chancelière aurait, elle, préféré attendre encore un peu pour ne pas risquer de provoquer une deuxième vague d'infections.

LIVRES CONNEXES